Acheter ou louer sa résidence principale ?

Faut-il acheter ou louer sa résidence principale ? C’est le grand dilemme de chaque individu qui dispose d’un capital suffisant pour acquérir un bien immobilier. Si vous vous retrouvez dans le même cas, il faudra prendre en compte certains paramètres, pas toujours financiers, avant de vous décider pour tel ou tel choix.

L’argumentation financière

Il est évident que la question financière influence considérablement le fait d’acheter ou de louer sa résidence principale. D’un côté, les locataires ont de plus en plus envie de devenir propriétaires pour échapper au paiement perpétuel d’un loyer à fonds perdus. En outre, il est clair qu’à la retraite, il est mieux d’économiser un loyer surtout lorsque les ressources diminuent.

Toutefois de l’autre côté, les propriétaires subissent toujours plus de charges financières que les locataires : taxe foncière, charges de copropriété,…Ensuite, le propriétaire devra faire face également à un remboursement mensuel d’emprunt, d’un montant en général plus élevé qu’un loyer mensuel.

charges

Votre motivation personnelle pour acheter ou louer

Le locataire a-t-il intérêt à acheter son propre logement ? En effet, le contexte actuel avec les taux d’intérêts historiquement bas pourrait encourager les uns à investir pour leur propre résidence principale. Toutefois, il faudra bien définir votre degré de détermination avant de vous lancer. Ainsi, ne perdez pas de vue qu’acheter est synonyme de gros sacrifices : remboursement d’emprunt sur plusieurs années, éventuelles réparations, taxes à payer,…Etes-vous suffisamment prêt ?

Se sentir chez soi

Le besoin psychologique de « se sentir chez soi » fait partie des besoins fondamentaux de chaque individu. En outre, lorsqu’il s’agit d’entreprendre des travaux d’aménagement ou même de décorer la maison, un locataire est moins motivé qu’un propriétaire. Effectivement, le locataire pourrait considérer qu’investir dans ce genre de travaux représenterait pour lui une forme de perte, les aménagements étant laissés au propriétaire à la fin de son bail. Par ailleurs, posséder son chez soi met à l’abri d’éventuels congés du propriétaire.

Le marché immobilier selon la localisation géographique

La situation du marché immobilier local constitue un autre facteur qui incite à l’achat. En effet, si vous deviez résider dans une zone où l’offre locative est inférieure à la demande, la seule solution qui s’offre à vous sera évidemment d’acheter votre propre logement. Justement, si vous comptez habiter dans une grande agglomération, il faudra orienter vos recherches en logement vers les petites annonces « à vendre » et non pas celles « à louer ».

localisation

Statut à responsabilités ou statut plutôt libre de contraintes

Etre locataire offre certains avantages par rapport à être propriétaire. Par exemple, lorsqu’une réparation s’impose dans le logement, le locataire n’aura qu’à en informer son proprio et celui-ci se charge ensuite d’entreprendre des recherches pour trouver l’artisan qui exécutera les réparations nécessaires, avec un devis pas trop cher.

Déménager quand c’est nécessaire

Il est plus facile pour un locataire de quitter son logement si ses besoins professionnels ou familiaux l’y contraignent. En revanche, déménager de sa résidence principale sera plus laborieux pour un propriétaire, qui devra peut-être envisager de revendre rapidement sa maison. Ce qui n’est pas toujours une chose aisée, à moins de se résigner pour un prix en dessous de la normale.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *