Les isolants d’aujourd’hui, plus écologiques

Depuis quelques mois maintenant, l’isolation thermique devient une priorité pour tout propriétaire d’un logement en France mais pas seulement ! En effet, elle est un point clé pour la vente ou la location d’un bien immobilier mais permet également à votre portefeuille de respirer un peu à la fin du mois. Grâce à cette nouvelle technique, de nombreux ménages ont pu effectuer des économies en matière de facture énergétique. Cependant, il est tout à fait évident que les amateurs cherchent de jours en jours de nouvelles façons de réduire au maximum le bruit, les pertes de chaleur et autres. Pour cela, ils ont trouvé de nouveaux isolants.

L’isolant mince réfléchissant

Comme son nom l’indique, ce genre de matériau est caractérisé par son épaisseur ainsi que sa légèreté. Il reste un isolant efficace pour vous permettre de vivre dans le confort. Sa structure est composée par des couches d’aluminium sur espacées par des matériaux isolants comme la ouate de cellulose, le feutre fin, de la mousse ou autres. Si les couches d’aluminium réfléchissent la lumière solaire, le rôle des matériaux isolants est de limiter les déperditions thermiques.

Le produit isolant sous vide

Il est aussi connu sous le nom de PIV. Il s’agit d’un matériau très fin qui apporte une grande capacité isolante. On l’appelle isolant sous vide car le matériau en question est dépourvu d’air grâce à ses composants. En effet, il est composé de structure nanoporeuse qui est basée sur une poudre de silice ou encore d’aérogel. Bien que l’isolant sous vide devienne de plus en plus courant sur le marché, on ne peut encore se fier entièrement sur son efficacité. Selon sa structure ainsi que ses composants, il est presqu’impossible de déterminer sa durée de vie en tant qu’isolant. Personne ne peut donc encore le comparer aux isolants naturels à base de laine de bois ou de roche. Notons, cependant, que malgré cela, il est encore vendu cher.

Le matériau innovant en gestation

L’isolation thermique est de plus en plus importante car elle permet aux chercheurs de toujours trouver une solution beaucoup plus innovante à chaque fois. L’année dernière, par exemple, au salon BAU de Munich, des chercheurs lituaniens ont présenté un projet pas comme les autres. Il s’agissait d’un matériau isolant composé de paille compressée si pour certains, leur projet était de toujours améliorer le rendement procuré par la laine de roche.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *