Rénovation et isolation : une nouvelle tendance française

Ces deux dernières années, la plupart des propriétaires ont commencé à réhabiliter leurs résidences principales. Le baromètre a donc publié un chiffre de 18% en 2013 s’il est de 26% en 2014. La raison qui les pousse à agir ainsi est tout à fait simple. Il s’agit de limiter les pertes de chaleur qui existent dans leur logement pour pouvoir alléger leurs factures en matière d’énergie. En effet, dans une demeure, le pourcentage du gaspillage thermique peut arriver jusqu’à 31%.

Les Français mitigés

Si avoir un grand confort thermique présente beaucoup d’importance dans la vie d’un Français, ce n’est pas le seul problème qui le préoccupe. En effet, il y a aussi les économies d’énergie. Cependant, d’après une étude menée dernièrement, la majorité des Français ne veulent pas faire d’effort dans ce terme. Si environ 27% souhaite diminuer un petit peu leur consommation d’énergie, 21% pensent qu’il faut la réduire uniquement pendant les pointes de consommation alors que les 47% restants préfèrent réduire totalement leur consommation en matière d’énergie.

L’accroissement des attractivités dans les éco-quartiers

D’après une étude menée par la Crédoc, plus de la majorité des Français pensent que les éco-quartiers sont beaucoup plus attractifs. En effet, en 2013, cette attractivité est à seulement 31% en 2013 si en 2014, elle a connu une hausse de 10%. La plupart d’entre ces personnes trouvent même qu’ils sont « très » attractifs. Notons qu’aujourd’hui, beaucoup de personnes optent pour une construction écologique afin de préserver l’environnement. Quant à l’isolation, choisir des matériaux isolants écologiques devient de plus en plus important qu’un simple matériau isolant.

En choisissant, effectivement un produit non naturel, ce dernier pourrait causer des effets nocifs sur la santé des résidents. Si vous envisagez d’isoler votre maison avec des matériaux isolants écologiques, professionnels du site sabimmo.fr vous incitent à veiller quand même à bien vérifier la validité des déclarations environnementales et sanitaires des fabricants. Car nombreux sont ceux qui comportent des traitements additifs bien qu’ils soient entièrement écologiques.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *